Revues de presse...

 

Les perles de la Moïka

Les racines du temps

Les jardins du vent

Renelde, fille des Flandres

Un Palais dans les dunes

L'étrangère de Saint-Pétersbourg

Les amants de la petite reine

La splendeur des Vaneyck

Le colporteur d'étoiles

Les silences du Maître drapier

Le Moulin de la Dérobade

Les filles du Houtland

L'oubliée de Salperwick

Le coeur en Flandre

La kermesse du diable

 

Revue de presse : Les perles de la Moïka

haut de page | debut | Les perles de la Moïka

 

 

Revue de presse : Les racines du temps

« Ce nouveau roman confirme le talent d’Annie Degroote pour raconter des aventures palpitantes et donner vie à des personnages attachants » 
Martine de Sauto, La Croix

« Ses romans, parfois historiques, sont écrits avec sensibilité et précision... »
Le Figaro Littéraire

« Les Flandres médiévales d’A.D foisonnent de dames de coeur et de pouvoir, de servantes et de savantes. Elles animent un roman aussi turbulent et lumineux qu’une fête de Brueghel. AD joue à merveille avec les clairs-obscurs et les contretemps du destin, avec l’ordre de l’histoire et les désordres amoureux. Les Racines du temps portent de beaux fruits. »
Jean-Michel Ulmann, Notre Temps

« un très beau roman, bien documenté sur le Moyen-Age, qui navigue entre cette période d’ombre et de lumière et notre époque d’incertitudes, à travers la vie de deux héroïnes attachantes »
L’Est Eclair

« Exercice de style réussi et intrigue également maitrisée… »
La Marne

« Un parallèle mystérieux en Flandre entre le Moyen-Age et aujourd’hui …..
l’écriture a encore gagné en maturité, toujours aussi plaisante et qui donne à réfléchir sur la tolérance, la différence, les rapports entre homes et femmes… »
La Voix du Nord

« Toute l’atmosphère du Nord dans ses romans... »
Télé Star

« Autour de deux personnages attachants, AD met en place un beau scénario à plusieurs entrées entre le XIVe siècle et aujourd’hui, de beaux personnages, une quête autour d’un mystérieux parchemin… Du beau roman historique et poplulaire. »
Jean-marie Duhamel, Eulalie

« Alternant les allers-retours entre passé et présent, AD fait revivre avec sensibilité la vie rude des femmes de Flandre au Moyen-Age, dont le savoir pouvait être assimilé à de la sorcellerie. »
Le Pèlerin

« Entre historicité et merveilleux, le roman d’AD joue dans la cour des grands polars historiques. Un bon roman qui tiendra le lecteur le plus exigeant en haleine. »
Roman-historique.fr


« Coup de coeur »  Vivolta, Maxi

haut de page | debut | Les racines du temps

 

 

Revue de presse : Les jardins du vent

"Son texte malicieux contient une superbe fausse piste, une fiction dans la fiction, propre à confondre les lecteurs éprouvés"
Alexis Brocas – Le Figaro Magazine

"Un récit captivant sur fond de mystères, de reconstruction de soi et d'amour partagé"
Web TV culture

"Un roman magnifique sur la fragilité de la vie..."
Télépro

"Un roman profond, émouvant, qui touchera le lecteur au plus profond de son être"
RTBF Vivacité

"AD est pour le grand public l'écrivain national des Terres du Nord. Ses romans populaires, tels les grands feuilletons du 19e siècle, sont toujours attendus par un lectorat friand et connaisseur."
Lydie Georges, Côte d'Opale

"Le lecteur se laisse porter par l'intrigue, aux frontières du réel et aux frontières du polar"
Voix du Nord

"le lecteur, dans cette forêt d'énigmes, va vivre intensement, va s'étonner, espérer. Il aimera les jardins du vent..."
Patrick Manuel – l'éclaireur

"A.D peint avec talent les éléments, esquisse la luminosité d'un ciel souvent tumultueux pour mieux faire apparaître sur sa toile ces goutelettes de soleil tremblantes sur les flots"
Sylvain Henry, Oise Hebdo

"Du suspens, des rebondissements, et une foule d'anecdotes sur l'histoire et les paysages. Avec les jardins du vent, son pari de renouveau est relevé"
Pays du Nord


"Avec une sobrieté de ton, une analyse fine des sentiments, un décor qui lui est cher – le Nord chaleureux et authentique – l'auteur nous conte une nouvelle belle aventure, à laquelle nous succombons sans réticence"
Généalogie magazine

"Un beau roman, souvent poignant et plein d'humanisme. L'action est campée à Paris, près du Père Lachaise et dans le Nord, une région dont l'auteur arrive à restituer toute la finesse et l'âme"
Courrier indépendant

"On y plonge à grands cris et on s'imprègne d'une ambiance remarquable que l'on découvre avec un grand plaisir, une belle histoire qui aurait du prendre une autre tournure, et qui finallement révèlera les facettes différentes des personnages. Magnifique !"
Radio Vallée FM


"A.D signe une fois de plus un livre fort et diantrement émouvant"
Mutualiste RATP

"Un roman lumineux comme les ciels du Nord, féérique comme le carnaval de Dunkerque"
Est éclair


"A.D dépeint avec subtilité la fragilité de la vie face à la puissance des sentiments, soutenue par la vitale nécessité de ne pas céder à la désespérance"
Le Sillon


"Je sors de cette lecture avec la tête à l'envers, et l'impression d'avoir été baladée - dans tous les sens du terme. De Berck à Lille et au Touquet, du carnaval de Dunkerque au Père-Lachaise, de jardins et de plages battus par le vent en couloirs d'hôpitaux ; mais aussi au coeur d'une intrigue diaboliquement menée, construite en trompe-l'oeil. ... Et je me suis fait mener par le bout du nez !
Si j'ai beaucoup aimé ce roman plein de tendresse et d'espoir,  et dont le sujet me touche particulièrement, j'ai d'abord été désarçonnée par le changement d'écriture. Le style, très travaillé dans les romans historiques, est ici remis au goût du jour, plus laconique, toujours agréable cependant, et avec des passages plus lyriques que j'ai savourés."
Le blog de Schlabaya

haut de page | debut | Les jardins du vent

 

 

Revue de presse : Renelde, fille des Flandres

"La fraîcheur a du bon puisque se lisent d'une traite et avec gourmandise les aventures et mésaventures de la jolie Renelde Van Eyck... L'ensemble offre sur un plateau : effroi, attendrissement et nostalgie..."
Le Figaro Littéraire

"À votre santé lecteurs et lectrices intéressés par ce passé souvent mal connu"
Christine Arnothy, Le Parisien

"Haletant de tendresse humaine"
Jeanne Bourin, romancière médiévale

"Un roman d'une grande intensité, riche en couleurs..."
Le courrier indépendant, 30 avril 2009

"Dressant le portrait d'une jeune fille au coeur des rivalités de pouvoir entre empires, l'auteur fait revivre avec couleur et panache une Flandre pleine d'odeurs et d'attachement à son identité"
Pleine Vie, juillet 2009

haut de page | debut | Renelde, fille des Flandres

 

 

Revue de presse : Un Palais dans les dunes

"Annie Degroote fait appel à notre côté fleur bleue... et ça marche ! Son roman allie le charme de l'effervescence balnéaire du Touquet dans les années 1930 et le romantisme d'une histoire d'amour, le tout soutenu par une écriture agréable et raffinée. On a fondu."
Elle (sept. 2008)

"Histoire follement romanesque. L'intrigue tient en haleine..."
Avantages (avril 2009)

"Un récit captivant, pittoresque, émouvant pour cet auteur de premier plan"
Ici Paris, Stéphanie Lohr

"Auteur d’une œuvre dense et de qualité, et une personnalité du Nord de premier plan. … Avec une tendresse palpable, conjuguant rigueur historique et sens de la dramaturgie au service d’une émouvante histoire sur le respect de l’autre" 
Associated Press (sept. 2008)

"On ne dévoilera pas les ressorts d’une intrigue très bien ficelée pour ne pas gâcher le plaisir du lecteur. Disons simplement que le roman conduit à dépasser les apparences pour découvrir la véritable nature de ses acteurs. En quelque sorte, franchir le miroir comme Alice au Pays des merveilles" 
La voix du Nord, Christian Taffin (sept. 2008)

"Une histoire pleine d'émotion, où l'on retrouve les valeurs chères à l'auteur, telle que la tolérance"
L'écho de la Lys (sept. 08)

"Avec minutie et force détails, on découvrir la transformation de la fille de pêcheur en dame … Mais la jalousie n'appartient pas qu'à un seul camp... Un roman à double regard"
Courrier français - lettres en Aquitaine (oct. 08)

La fille du pêcheur et le prince des dunes – Annie Degroote a réussi avec Un Palais dans les dunes à construire un bon roman populaire à la manière d'un conte de fée."
Ouest France - Yannick Pelletier (oct. 08)

"… Que de surprises réservées au lecteur! A la fois évocateur du Touquet des années folles, et émouvante histoire de la petite Laurette qui vit un conte de fée, le roman d'Annie Degroote témoigne du grand talent de son auteur, et de son imagination, ce que nous savions depuis l'Etrangère de Saint-Pétersbourg"
L'Eclaireur - Patrick Manuel (oct. 08)

"Se lit comme un conte de fées"  
Muze (janvier 2009)

"Un roman passionnant" 
l'Echo de l'Ouest (nov. 08)

"Dès le prologue, l'atmosphère est plantée... Le Royal PICARDY n'est pas sans rappeler un autre symbole des années d'avant-guerre : le Titanic... Ce roman est celui d'une ambition … Et comme dans tous ses précédents romans, l'histoire et la fiction se mêlent à merveille pour captiver le lecteur" 
Histoire-génalogie.com


haut de page | debut | Un Palais dans les dunes

 

 

Revue de presse : L'étrangère de Saint-Pétersbourg

“Annie Degroote, écrivain funambule
À travers l’histoire, la romancière lance des passerelles entre hier et aujourd’hui , entre attachement aux racines et ouvertures à la différence…”
La Croix ( voir article)

“un livre fougueux et romanesque, véritable hommage à la culture slave”
Bilto

“La romancière nous fait partager l’émerveillement quasi charnel que lui a inspiré sa découverte de Saint-Pétersbourg. Fastes, rumeurs et complots, grande duchesse, officier du tsar et fils de serf, Annie Degroote n’a pas son pareil pour mêler la petite histoire à la grande.”
Marie-Claire

“Voyage dans la Russie du tsar Alexandre II pour une histoire d’amour dans la pure tradition romantique”
Muze

“L’intrigue s’apparente aux poupées russes qui s'emboîtent les unes dans les autres… Annie Degroote retrace avec une scrupuleuse rigueur les méandres de l’histoire russe et les transitions du règne d’Alexandre II”
La Voix du Nord

“Romanesque à souhait”
Télé loisirs

“Un roman d’une forte tension dramatique et un étourdissant voyage d’amour pour une Russie de légende”
La montagne noire

“De l’auteur, on connaissait son lien indéfectible avec les Flandres, qu’elle n’a cessé de mettre en lumière dans ses romans, aujourd’hui, elle honore la Russie…”
Le choixdeslibraires.com

“Annie Degroote a dressé un pont entre sa culture flamande et l’âme slave en conjuguant ses talents de romancière et d’historienne.”
Le journal de la haute Marne

“Romance à la russe
AD décrit parfaitement la Russie de la fin du XIXe siècle, à l’époque du tsar Alexandre II, avec ses fastes, les privilèges des grands, mais aussi la misère du peuple et les grands bouleversements que l’on devine. Un cadre esxcepttionnel et dramatique pour une histoire d’amour étourdissante.”
Le Pèlerin

“Ce roman pittoresque au service de l’histoire jette un pont heureux entre nos canaux du Nord et ceux de la Neva.”
L’écho des Vosges

“Une passionnante histoire de … Blonde”
France Dimanche

“Entre nihilisme et orthodoxie, la Russie contractée d’Alexandre II, de Glinka et Rimski-Korsakov revit de façon saisissante à travers ce drame de la démesure passionnelle. Degroote signe là un roman qui fait autant honneur à la littérature qu’à l’histoire.”
La Manche libre

“Une fresque très romanesque dans la Russie mythique, racontée à travers son histoire et ses traditions. Une écriture fluide.”
L’Est éclair, Libération Champagne

“Annie Degroote nous propose là un roman palpitant à forte tension dramatique.”
Le Dauphiné Libéré


“C’est un double dépaysement, dans le temps et dans l’espace et l’auteur nous enrôle sans peine à ses côtés.”
Généalogie Magazine

“Excellent roman … Superbe hymne à l’amour et un hommage à la culture slave.”
Le Casoar

“Pour le lecteur, c’est une série de coups de théâtre, une émouvante quête d’amour, la découverte palpitante d’un merveilleux pays aux dimensions d’un continent.”
L’Eclaireur

haut de page | debut | L'étrangère de Saint-Pétersbourg

 

 

Revue de presse : Les amants de la petite reine

Une chronique à lire sur Cyclos59

"Remarquable tableau de la vie quotidienne en Flandre française… La qualité du roman tient pour beaucoup à un nœud dramatique intense et original dont l’issue est imprévisible. Un titre qui honore la collection Terres de France"
La Manche libre

"Un magnifique voyage en terre du Nord, mais aussi un hommage à la bicyclette …"
Le Progrès

"Un hymne à l’amour et …. A la bicyclette, dans une France brinquebalée par la guerre et les soubresauts de l’après-guerre"
Muze

"AD a su nous faire aimer un monde dont nous nous fichions avant d’ouvrir son livre. C’est ça, l’écriture"
La Montagne

"Le danger est toujours là qui rode, et c’est le talent de la romancière de parvenir à nous émouvoir, à nous surprendre, à nous secouer au fil de cette romance reposant sur une solide documentation"
Vers l’Avenir - Belgique

"On trouve dans ce roman émouvant un tableau de la vie flamande, une histoire d’amour aux nombreux épisodes et une image terrible des années quarante. Le tout en une sorte de saga émaillée de coups de théâtre racontés dans une langue simple et efficace"
L’Eclaireur

"Un grand livre sur l’émotion, la tendresse, l’amour …. Un livre qui rend ses lettres de noblesse à la petite reine"
Vallée FM 96.6

"L’atmosphère de l’époque est bien rendue et une vaste documentation sur « la petite reine », les tours de France, l’avant et l’après-guerre font l’originalité de ce roman limpide, et sympathique"
Notes bibliographiques

"AD signe ici une saga sensible, un bel hommage à sa région natale, les Flandres"
Côté Femme

" Avec cette histoire d’amour tourmentée, Annie rend un très bel hommage à la « petite reine » et à travers elle, à son père, qui était fabricant de bicyclettes"
Le Nord

"Une histoire forte, menée rigoureusement, avec au centre, deux personnages auxquels les lecteurs ne manqueront pas de s’attacher"
Vermeil

"la reine de la saga nordiste …. Il y a du Roméo et Juliette dans ce roman"
Nord Eclair

"Louis et Céline résistent à la force du destin … Deux citations d’Aragon placées en exergue soulignent l’aspect sentimental de l’intrigue. Mais l’auteur a aussi puisé aux meilleures sources avec Albert Londres "
La Voix du Nord

"Cette émouvante histoire d’amour rend un vibrant hommage aux amoureux du vélo et aux terres du Nord"
Pays du Nord

haut de page | debut | Les amants de la petite reine

 

 

Revue de presse : La splendeur des Vaneyck

"Une saga familiale passionnante, avec en toile de fond, l'âge d'or du textile du Nord et de ses fondateurs"
L'Indicateur

"AD met magnifiquement en scène un drame familial au coeur du Second Empire,confirmant sa position maîtresse sur ce terrain romanesque .... De fil en aiguille, les événements se précipitent , les langues se délient, des secrets dévoilés, jusqu'au coup de théâtre final particulièrement bien amené.Cette lecture procure un vrai moment de bonheur, AD excellant dans ce genre de littérature , à la fois humaine et historique."
Vers l'Avenir (Belgique)

"Une saga digne du meilleur des feuilletons télévisés"
l'Echo des Vosges

"Sans concession ni misérabilisme, le roman rend hommage au milieu ouvrier"
Côté Femmes

"AD nous donne un panorama passionnant de la société industrielle de l'époque, de ses faiblesses, de la condition ouvrière misérable qui conduit les filles jusqu'à la prostitution. Bref, c'est l'envers du décor de « l'Age d'or ». La famille Vaneyck va se déchirer, trembler, découvrir, apprendre, s'ouvrir à la réalité, au travers de péripéties multiples. AD est un remarquable metteur en scène, et n'hésitons pas à le dire, un grand écrivain dans la veine des Hugo et des Zola."
l'Eclaireur

"AD entraîne son lecteur dans les maisons bourgeoises mais aussi dans les courées et caves insalubres où s'entassent les ouvriers des fabriques…une metteuse en scène !"
La Voix du Nord

"La chronique d'une puissante famille lilloise, racontée avec subtilité et humanisme."
La Tribune

"Une intrigue familiale menée jusqu'à la dernière page…"
Pays du Nord

"AD bouscule ses personnages, dévoile les non-dits et les mensonges"
Bibliotheca

"AD fait admirablement bien revivre le Nord du XIXème siècle…"
Le Républicain Lorrain

haut de page | debut | La splendeur des Vaneyck

 

 

Revue de presse : Le colporteur d'étoiles

"Flamande, elle est, Flamande, elle restera ! Non pas que la charmante auteure se laisse enfermer dans un régionalisme étroit. Au contraire, les histoires qu'elle raconte de manière directe et vivante ont une portée universelle car elles parlent d'amour, de toutes sortes d'amour. La tendresse affleure dans l'écriture même, dans ces enfants encore jeunes ou adultes qui trimballent leurs blessures d'enfance dans des corps de grands.
Et les Flandres ? Est-ce les noms étrangers, lesréférences aux légendes, les paysages, je ne sais ... En ouvrant cet ouvrage, je suis partie en voyage dans un pays d'eaux et de brumes. Un peu de moi y est resté".
Martine Gabarra - Factotum


"Cette Flandre est l'inspiratrice de ces douze nouvelles. On y a toujours aimé les colporteurs et reçu les étrangers, les " différents " si l'on veut. C'est ce que l'on découvre dans ce beau livre ... Nous entrons même dans le fantastique... Où est le rêve, où est la réalité ? . Il arrive que la mort ne soit pas loin , mais les histoires d'A.D finissent bien . Et autrement qu'on l'envisageait. D'où la surprise constante du lecteur . Je trouve à ces récits tout d'abord un parfum... Ensuite les enfants sont des êtres assoiffés de tendresse : plutôt un baiser que la fortune...Enfin, il y a ce côté d'étrangeté, de mystère, de fantastique qui rappelle les légendes du plat pays... .
Patrick Manuel- l'éclaireur

"De livre en livre, A.D entraîne ses lecteurs en Flandre, terre généreuse autant que mystérieuse, pour en faire jaillir le soleil . De toutes ces pages émane un subtil parfum d'humanité et la certitude que le mal n'aura pas le dernier mot"
Elise Fischer - Côté femme

"Dans le colporteur d'étoiles, Annie nous offre douze contes, dont chacun recèle un symbole du Nord. Cette âme flamande est bien présente, avec sa poésie et de la tendresse à revendre !"
Notre Temps

"... Ce joli recueil entraîne le lecteur sur les routes de Flandres. Le merveilleux est chaque fois au rendez-vous..."
Ici Paris

"Les veillées d'antan à la lueur des flammes de l'âtre stimulaient l'imaginaire, emportant l'esprit vers des rêves.. En 12 nouvelles dont la morale récurrente fait émerger le pouvoir de l'amour et de la tendresse contre les possibles maléfices, A.D participe aux contes et légendes des Flandres de son enfance"
Télé loisirs

"quand le Nord se décline en douze petites touches de tendresse ...Elle rend hommage une fois de plus à la région du Nord à travers douze nouvelles aussi émouvantes les unes que les autres"
Pays du Nord

"au fil des récits généralement touchants, parfois empreints de tristesse mais où l'espoir l'emporte toujours, il est beaucoup question d'amour, et surtout de liens entre générations.On sort enchanté de leur lecture"
Le généraliste - Vers l'avenir - Belgique

"on aimera ce recueil de nouvelles baroques et poétiques, ancrées dans un terroir à la fois pudique et envoûtant"
Nord Eclair

haut de page | debut | Le colporteur d'étoiles

 

 

Revue de presse : Les silences du Maître drapier

"on apprend bien des choses dans cet ouvrage précis et bien écrit. L'apprentissage des tisseurs, les très dures règles concernant la fabrication du tissu et l'histoire de Lille. C'est passionnant"
Notre Temps, Mai 02

"Des silences qui feront parler d'eux ...
Une bonne dose de traditions de Flandre puisées aux archives et chez les meilleurs historiens, un groupe sociologique bien précis (après les meuniers, les gens du tissage et du textile en général) une famille en apparence banale mais qui cache quelques secrets, de l'amour et une fin heureuse : voici les principaux ingrédients d'une recette dans laquelle l'auteur excelle pour nous livrer les aventures de Guillaume Tresnel à Lille et en Europe en 1729 ... "
Christian Taffin, la Voix du Nord, 28 avril 02

"Passions et secrets d'une famille lilloise en 1729 ...
Emotions, passion, et aventures forment le triptyque des romans d'Annie Degroote ... Les lecteurs prendront plaisir à effectuer avec elle ce nouveau voyage en terre de Flandre pour décrypter les silences du maître drapier ..."
la Voix du Nord - 04 mai 02

"Fort bien documenté, ce roman nous dévoile les moeurs et les coutumes de cette époque à l'aube des Lumières, en nous faisant voyager de Lille à Valenciennes, en passant par Venise . Avec un vrai sens de la dramaturgie et une écriture qui ne manque pas d'élégance, Annie Degroote mêle le suspense à l'aventure et donne vie à des héros attachants ."
Fémina - 4 mai 02

"Remarquablement documenté, un condensé d'émotion et d'élégance"
Côté femme

"On ne lit que ça..."
Femme actuelle

"une histoire émouvante qui évite habilement l'écueil de la sensiblerie"
Vivre plus

"Pour notre plus grand bonheur, Annie Degroote nous envoûte une fois de plus avec la lecture de ce passionnant récit. Son secret : une écriture claire et limpide, une intrigue belle, vivante et rythmée et une atmosphère fidèle à la réalité historique où se mêlent des personnages fictifs et réels. Bref, un superbe roman à découvrir..."
Histoire-généalogie.com

"Le secret de Guillaume ... Qu'on sache que l'amour n'a jamais dit son dernier mot, et c'est l'intérêt de ce livre, à la fois fresque flamande et merveilleux roman d'amour, que de nous le faire découvrir, non sans habilité d'ailleurs, comme en témoigne l'épilogue"
L'éclaireur

"Un voyage tout en sensibilité ... Les silences du maître drapier nous rejoignent bien des fois, nous qui savons d'expérience qu'il suffit de peu pour modifier le cours d'un destin"
Vermeil

"Annie Degroote ne perd pas le Nord ... Une histoire furieusement romanesque ... Pétrie d'émotion... La plume toujours aussi fleurie ..."
Nord éclair - Belgique

"Histoire bien documentée et des personnages très forts"
Vers l'Avenir – Belgique

haut de page | debut | Les silences du Maître drapier

 

 

Revue de presse : Le Moulin de la Dérobade

"Roman agréable, dominé par la silhouette intimidante d'un moulin... suspense généalogique et sentimentale nourri de coutumes, de paysages et de saveurs"
Le pèlerin magazine

"Le moulin se lit avec plaisir et facilité: le secret ? L'intrigue auréolée de mystére et la clarté d'écriture de son auteur"
Le pays Roannais

"Entre Beaujolais nouveau et bière de mars... le petit dernier d'Annie: son style si lumineux qui accroche le lecteur et le tient en haleine jusqu'à la dernière page."
La voix du Nord

"AD a laissé son esprit " vagabonder " pour son plaisir ... et le nôtre"
Côté femme

"un romanesque hommage à la terre des Flandres, plein de fraîcheur"
Gala

"Une fois de plus, Annie Degroote nous transporte dans la saveur du terroir et des familles d'autrefois" Panorama

"le dernier roman d'AD tisse son intrigue couleur passion"
Le soir (Belgique)

"Qu'il est bon de se lover dans les histoires qu'invente AD en les situant dans des périodes historiques rigoureusement recréées ! . Impossible de lâcher en cours de route. Passionnant grâce à un suspense subtilement ménagé, ce roman rempli d'émotions vraies et de personnages attachants procure une exaltation joyeuse ..."
Vers l'avenir (Belgique)

"L'imagination ne lui manque pas. Elle tient le lecteur en haleine tout au long de ce suspens généalogique, réservant surprises et coups de théâtre jusqu'à la dernière page ..."
La Meuse (Belgique)

"un livre captivant et passionné, d'une écriture fine et sensible où l'on retrouve le style auquel AD nous avait habitué dans ses précedents romans"
Delirium

"... Cette région qu'elle nous donne l'envie irrésistible de visiter, de comprendre et d'aimer"
L'écho de la haute Vienne

"Un captivant voyage de la Bourgogne aux Flandres, du siècle de la Révolution aux années 1900"
la montagne noire

"son oeuvre évoque de manière magistrale l'atmosphère typique de la Flandre"
Septentrion (Belgique)

"une échappée romantique menée tambour battant"
Magazine Le Nord

"AD tricote avec une certaine dextérité les écheveaux d'histoire familiale"
Pays du Nord

"l'histoire tendre et cruelle d'une jeune femme à la recherche de ses racines"
Nord Eclair

"un récit qui vous happe, un goût pour les mystères, des héroïnes modernes et intrépides, une écriture fine et sensible ..."
La Gazette

"un joli et captivant détour par le passé ..."
Neuilly

"Elle en parle magnifiquement et avec tendresse"
le chirurgien dentiste

"l'auteur nous entraîne au coeur d'une passionnante énigme "généalogique" ..."
Généalogie

"Les ailes de l'amour: Ceux qui aiment l'aventure et le dépaysement auraient tort de se dérober aux appels du moulins d'Annie Degroote."
L'echo des Vosges

"Une enquête passionnante à la recherche de ses origines commence alors pour Valentine."
France catholique

haut de page | debut | Le Moulin de la Dérobade

 

 

Revue de presse : Les filles du Houtland

"A.D arpente avec jubilation son cher pays natal, elle nous entraîne dans un tourbillon d'aventures et d'émotions"
Pays du Nord

"Que de mondes ! ... Un roman foisonnant où la haine, l'amour et la mort mènent une foule de personnages souvent bien typés par un auteur d'une généreuse inventivité"
Michel Marcq , la Voix du Nord

"l'histoire, machiavélique à souhait est menée de main de maître par A.D qui maintient son lecteur en haleine, de rebondissements en rebondissements jusqu'au dénouement final . Un roman captivant, riche d'émotions, d'aventures et de poésie"
La Montagne noire

"Chagrin, douleur profonde, gaieté, frivolité et bonheur nous tiennent en haleine tout au long de ce beau livre qui est à la fois un roman d'amour, un récit du terroir et un policier"
Bel Age

"Avec déjà quatre prix littéraires, A.D brosse une fois encore de beaux portraits de femmes éprises, comme elle, de liberté..."
Côté Femme
"Notre coup de coeur... A.D excelle dans la narration d'aventures palpitantes"
RMP

"A.D campe admirablement le décor de son livre..."
Télépro-Belgique

"Un Roman qui nous invite à rêver sur la quiétude des paysages de Flandre, avec en toile de fond, la folie meurtrière d'un homme ivre de vengeance, et la guerre de 14"
L'Echo du centre

"Un Roman captivant, riche d'émotions et d'aventures"
L'Est Republicain

"Ce Roman à rebondissements et à suspense plaira aux amateurs de sentiments forts"
Paris Normandie

"Les Filles du Houtland" est un livre aussi attachant que ses personnages: Hedie, Mildrède et Isoline"
Nord Eclair

"Un Tourbillon d'aventures et d'émotions. Roman riche et inventif... Un "traitre" machiavelique à souhait."
Gaël (Belgique)

"Une histoire machiavélique menée avec brio."
L'avenir Agricole

"Prenant et romanesque... aussi rèussi que "L'oubliée de Salperwick". "
Jeune et Jolie

"Un roman captivant, riche d'émotions et d'aventures."
L'Est Républicain

haut de page | debut | Les filles du Houtland

 

 

Revue de presse : L'oubliée de Salperwick

"Un roman imprégné de mystère et d'amour, qui comblera tous ceux et celles pour qui la littérature est synonyme d'évasion."
J.Bourin Préface

"Annie S.-Degroote brosse de beaux portrait de femmes, comme éprises de liberté."
Chloé Rodiguet Bonne soirée

"…Une fleur des marais sur le pavé de Lille."
Nord Eclair

"L'auteur décrit avec sensibilité et justesse le double visage de ce pays nordiste…"
Ouest France

"La fresque historique est remarquable, l'œuvre romanesque ne l'est pas moins : les personnages sont dessinés d'un trait sûr et l'action est menée avec une imagination rappelant celle des romanciers populaires de la période choisie."
Michel Marcq La Voix du Nord

"Je me laisse entraîner dans le bacôve qu'Annie S.-Degroote pilote à travers les hautes herbes des marais, troublée seulement par le cri des oiseaux errants. Montez à bord, vous ne serez pas déçus. Quelle merveilleuse bouffée d'air et de mystère."
Geo l'Indicateur

"…Une preuve nouvelle de son talent. Une succession d'aventures pleines de passion, de surprises et de rebondissements."
G.Vergnes La Montagne Noire

"Une histoire très romanesque, mais qui pose aussi le problème de l'évolution de la condition féminine cette 2ème moitié du 19ème siècle."
la France Agricole

"Quel agréable moment que celui de parcourir ce livre à la redécouverte du Nord… là, le Nord découvre enfin un autre aspect, différent de celui des terrils."
La sélection du Furet du Nord

"…Un personnage féminin qui restera dans les mémoires."
Centre France

"Un excellent livre."
Généalogie

"L'histoire de Flore est narrée avec amour… tous les ingrédients d'un roman rebondissant."
La voix Artisanale

"Annie S.-Degroote noue une intrigue mystérieuse, lourde de secrets oppressants… Un récit joliment écrit, une intrigue passionnante et des personnages attachants."
Le Nord

haut de page | debut | L'oubliée de Salperwick

 

 

Revue de presse : Le coeur en Flandre

"Dépaysement garanti."
Christine Arnothy Le Parisien

"Le 1er mérite d'Annie S.-Degroote est de recréer la vie d'alors… elle sait planter les décors et les animer, sans ostentation. Mille tribulations nous tiennent en haleine… l'auteur montre bien du talent à tisser tout les fils de son intrigue."
Alain Joostens Dernières Nouvelles d'Alsace

"Un titre éloquent pour un livre qui parle d'amour et de courage, de mémoire et de tolérance."
Nord Eclair

"Un hymne au courage et à la détermination amoureuse."
Vif / l'Express Belgique

"Un roman historique bien documenté, une course contre la montre à travers l'Europe pour sauver une femme, une histoire d'amour et surtout un hommage littéraire au Nord et à ses habitants."
Le Temps retrouvé

"A la fois roman historique et enquête policière aux maints rebondissements, "Le Cœur en Flandre" est captivant de bout en bout."
La Liberté de l'Yonne

"Une fois de plus, Annie S.-Degroote a écrit avec son cœur, sur une musique venue de l'âme."
G.Vergnes La Montagne Noire

"Annie S.-Degroote, des histoires d'amour simples comme bonjour, belles comme un ciel d'azur… si l'époque dans lesquelles elles se déroulent n'était pas si tourmentée. "Le Cœur en Flandre", c'est l'envers du décor de l'allée du roi…".
Joel Cottrant Nord Eclair

"Annie S.-Degroote raconte avec bonheur ces gens du Nord courageux et attachants."
La Voix du Nord

"Bien typé, bien écrit, ce roman ravira ceux qui aime par l'imagination se plonger dans l'histoire de nos ancêtres."
Notre temps Belgique

"Le Cœur en Flandre est un de ces longs romans historique dont la fiction satisfait le désir d'évasion et la soif d'aventures… une histoire magnifique."
Le Monde Libre

"L'auteur nous accapare littéralement par le jeu de son écriture et la qualité donnée a ses personnages."
Généalogie

"Un super roman d'aventures où le cœur tient la première place."
Le Nord

"La Flandre, les Flandres… Annie S.-Degroote vient d'en écrire le roman sensible."
Point de vue du Monde

"Le cœur en Flandre, haletant de tendresse humaine." a déclaré J.Bourin, la romancière médiévale."Quel joli roman !… Annie S.-Degroote met en scène une grande kermesse héroique, pour notre plus grand plaisir !"
Daniel Blain Télé Loisirs

"Le prix Madame Europe - Une reconnaissance officielle qui tend à démontrer qu'on peut défendre l'identité régionale et œuvrer pour l'Europe en littérature…"
Centre France

haut de page | debut | Le coeur en Flandre

 

 

Revue de presse : La kermesse du diable

"Les amateurs de romanesque sur trame historique seront comblés par ce premier roman. Ils apprécieront la documentation bien charpentée mais qui ne pèse jamais, ses personnages typés qui ne tombent pas dans la caricature, son écriture limpide et évocatrice…"
Annick Merchez La voix du Nord

"…Un surprenant destin de femmes entre dentelles et envoûtement. Un roman très plaisant dont l'auteur a bien mérité du label d'une préface de J. Duquesne."
La Montagne Centre Presse

"La fraîcheur a du bon puisque se lisant d'une traite et avec gourmandise les aventures et mésaventures de la jolie Renelde van Eyck… L'ensemble offre sur un plateau : effroi, attendrissement et nostalgie. Un livre d'agréable compagnie."
Le Figaro littéraire

"…Annie S.-Degroote réussit son évocation de la Flandre d' hier. Elle parvient aussi à faire partager sa tendresse pour son héroïne, ses héroïnes, les femmes… et quelques hommes."
Bonne soirée

"C'est bien la Flandre du 17ème siècle qui est le personnage principal de ce roman pudique et fort… cette Flandre envoûtante qu'Annie S.-Degroote a peint avec le pinceau de Vermeer."
Georges Vergnes La Montagne Noire.

"Un roman plein de souffle et une plongée largement documentée dans une région qui a peu souvent les honneurs des gens de plume."
Le Pèlerin

"…Un rare don de romancière et un art très sûr de la reconstitution historique appuyé sur une documentation rigoureuse… on se surprend à évoquer certains passages de la "Kermesse héroïque" de J. Feyder. Ce qui n'est pas, à nos yeux, un mince compliment."
La liberté de l'Yonne

"…Un très beau roman écrit à la gloire de ces femmes qui eurent plus de courage que de libertés."
Jean Callens Revue du Nord-Pas de Calais

"…Une femme à relief au cœur du Plat Pays."
Le Républicain Lorrain

"Un beau personnage de femme et la découverte d'une Flandre peu connue."
Femme actuelle

"…Une tranche de vie ardente pour un livre qui mêle l'histoire et le romanesque d'un joli coup de plume."
Nord Eclair

"La kermesse du Diable est un 1er roman d'Annie S.-Degroote. Il a tout pour plaire; Une femme de caractère, un homme mystérieux et attirant, un amour interdit dans l'histoire de Flandre du 17ème siècle."
Ouest France

"Ce 1er roman de l'auteur témoigne d'une rigueur historique et d'un style romanesque dignes des meilleurs. A lire…"
Infos 75

"Annie S.-Degroote réussit magnifiquement sa 1ère œuvre romanesque… Suspense haletant… Evocations tourbillonnantes dans un style expressif, joliment descriptif, imprégné de douceur et de tendresse."
René Vigo Est Eclair

"…A vous faire frémir. Avec une rigueur historique digne des plus grands du genre, Annie S.-Degroote réalise là un roman de haute tenue qui ne peut qu'en appeler d'autres."
Var Matin
"Vous admirerez la précision d'une documentation jamais trop lourde…toujours évocatrice…"
Préface de J. Duquesne

"Nous retrouvons dans ce roman dense, parfois violent, l'atmosphère de la kermesse heroique, le film de J. Feyder qui nous a fait rêver dans les cinémathèques. Ce qui restera le plus dans nos mémoires, c'est un portrait de femme forte. Qui a écrit que seuls les hommes savaient parler des femmes ?"
Le Populaire du Centre

"Bravo à Annie S.-Degroote pour son prix Bernanos. Son roman témoigne d'une rigueur historique et d'un style romanesque dignes des meilleurs."
J'aime le 20ème

"Récit délicatement écrit dans un très bon style romanesque, cet ouvrage ne peut laisser indifférent."
Le Mutualiste RATP

"Un magnifique récit qui témoigne d'un siècle terrible."
Yonne Républicaine

"On fait "tchin-tchin" au fil des pages. A votre santé lecteurs et lectrices intéressés par ce passé souvent mal connu."
Christine Arnothy, Le Parisien

haut de page | debut | La kermesse du diable

 

 

anniedegroote.com ©